Le projet

Le Klarafestival s’associe à SOS Villages d’Enfants, Fedasil, la Croix Rouge, Minor-Ndako, le DKO et Flagey pour mettre sur pied un projet structurel et utile destiné aux nombreux jeunes réfugiés présents en Belgique.

 

Actuellement, environ 4 000 jeunes réfugiés se trouvent en Belgique. Ils sont hébergés dans divers centres d’accueil, initiatives locales et/ou privées où leurs besoins fondamentaux (hébergement, hygiène et nourriture) et leur scolarité sont pris en charge. Pour le reste, ils dépendent des activités et loisirs organisés dans leur centre.

 

En tant qu’organisation culturelle, nous sommes convaincus que la participation à des activités artistiques et culturelles constitue un besoin et un droit fondamental, c’est pourquoi nous avons envisagé la création d’un projet organisé de façon structurelle, porté par les organisations susmentionnées.

 

Des jeunes réfugiés entre 8 et 25 ans en Belgique ont l’opportunité d’apprendre à jouer d’un instrument ou à poursuivre leur formation s’ils suivaient déjà des cours dans leur pays d’origine et ce, dans une académie de musique située à proximité de leur centre d’accueil. L’organisation du projet à l’extérieur de leur centre contribue à l’intégration et à l’inclusion globale de ces jeunes dans leur environnement direct. De nombreuses activités accessibles et axées sur la musique sont organisées à l’intérieur et à l’extérieur du centre d’accueil. Ceci permet de familiariser progressivement les jeunes avec le projet. La démarche d’inscription dans une académie est moins difficile, elle est donc perçue comme moins impressionnante.

 

Chaque organisation porte le projet avec sa propre expertise. La collaboration intersectorielle est un principe dont nous retirons tous de précieuses expériences et connaissances. Les différents partenaires se soutiennent, se renforcent et consolident le projet grâce à leur savoir-faire.

 

Vous avez des questions concernant le projet ?
Nous y répondons volontiers :
sound@klarafestival.be ou 02 548 95 95